-20% sur l'ensemble du catalogue aujourd'hui

Frais de livraison offert à partir de 18€ d'achat !


Paris interdit la location de scooters électriques lors d'un référendum populaire avec plus de 90% d'abstention

Paris interdit la location de scooters électriques lors d'un référendum populaire avec plus de 90% d'abstention

La prolifération des scooters électriques dans les rues de Paris a conduit le conseil municipal de la capitale française à prendre une décision drastique en janvier dernier : un référendum déciderait s'il fallait expulser les scooters de la ville ou rester.

Le vote ne concernerait que les scooters électriques de location et aurait lieu le 2 avril. Cette date est arrivée, les citoyens ont voté et le oui l'a emporté, alors Paris va dire adieu à ces VPM (Véhicules à Mobilité Personnelle).

01

Scooters privés uniquement

Trottinette Alex Ovs Unsplash

Les Parisiens avaient rendez-vous hier avec les urnes. Cette fois, il ne s'agissait pas de choisir le politicien en poste, mais de prendre une décision qui affecte la coexistence dans les rues de la ville et, comme à d'autres occasions, la façon de le faire est par référendum.

L'objectif de la dernière votation populaire qui a eu lieu à Paris était très simple : interdire la location de trottinettes électriques dans la ville. Selon El País, seules 103 000 personnes sur les 1,3 million qui devraient se rendre aux urnes pour cette consultation ont voté, donc le taux d'abstention a été de 90 %, mais le résultat est contraignant : Paris a dit non aux trottinettes électriques.

C'est ainsi qu'Hidalgo elle-même l'a reconnu sur son compte Twitter après avoir révélé le résultat du référendum : « Grâce aux plus de 100 000 Parisiens qui se sont exprimés, c'est une grande victoire pour la démocratie locale. Une fois de plus, Paris a su innover ! Les Parisiens se sont massivement prononcés contre la location de scooters, nous y mettrons fin le 1er septembre. »

Bien sûr, comme l'a indiqué la Mairie de Paris, le non aux trottinettes électriques a recueilli 89% des suffrages enregistrés hier, le résultat de la consultation populaire a donc été sans appel.

La date fixée par Anne Hidalgo , maire de la ville, pour dire au revoir aux trottinettes est le 1er septembre prochain, donc avant la fin de l'été toutes les sociétés de location de trottinettes qui opèrent dans les rues de la capitale devraient disparaître.

Cela signifie retirer des rues les près de 15 000 scooters électriques de location qui circulent actuellement dans les rues de la ville gala. Les seules trottinettes électriques que l'on verra alors à Paris seront des trottinettes privées.

Trottinettes à vadrouille 2 1

Cela a été reconnu par la Maire lorsqu'elle a annoncé la tenue de ce référendum en janvier dernier : "Il n'y a pas de problème pour que les Parisiens aient leur propre trottinette électrique, mais avec des trottinettes de location."

Ce qui a conduit la Mairie de Paris à organiser cette consultation populaire, c'est l'usage abusif des trottinettes électriques et les problèmes qui en découlent. Ces derniers mois, il est devenu monnaie courante de voir des scooters traîner dans les rues et les trottoirs de la ville et de trouver des utilisateurs roulant sur les trottoirs ou incorrectement dans le reste des rues.

L'objectif est de réduire le nombre de scooters et de minimiser ainsi les risques d'utilisation abusive de ces VPM. C'est une décision plus drastique que celle de la mairie de Madrid, qui a simplement réduit le nombre de licences de location pour qu'il y ait moins de scooters de ce type dans les rues (de 10 000 à 6 000 unités), mais ne les a pas interdits.

01

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,