-20% sur l'ensemble du catalogue aujourd'hui

Frais de livraison offert à partir de 18€ d'achat !


Le Ford Explorer de 'Jurassic Park' fête ses 30 ans et était une voiture visionnaire et cool

Le Ford Explorer de 'Jurassic Park' fête ses 30 ans et était une voiture visionnaire et cool

Le 11 juin 1993 marquait l'arrivée de 'Jurassic Park' dans les cinémas américains, un film qui est devenu l'un des plus emblématiques et rentables de Steven Spielberg, ainsi que de l'histoire du cinéma en général. Ainsi, nous souhaitions rendre un hommage spécial à ce film qui célèbre aujourd'hui ses 30 ans.

Pour rendre hommage, nous mettons en avant le protagoniste incontournable de 'Jurassic Park', à savoir le légendaire Ford Explorer modifié, utilisé comme véhicule de tourisme. Ce véhicule visionnaire, déjà dans les années 90, était à la fois électrique et dépourvu de chauffeur. Bienvenue dans l'univers de 'Jurassic Park'.

01

Deux voitures Ford Explorer, conçues dans un style safari distinctif, se dirigent vers l'entrée du centre d'accueil de « Jurassic Park ». La seule différence visible entre les deux véhicules se trouve à l'arrière, où on peut apercevoir les numéros 04 et 05 sur leurs flancs. Ces deux unités de véhicules de tourisme sont chargées de transporter les premiers assistants : deux paléontologues, un mathématicien, un avocat, ainsi que deux enfants qui sont les petits-enfants du propriétaire du parc. Ils participeront à la toute première visite pilote de « Jurassic Park ».

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Les visiteurs semblent surpris par les véhicules étranges. Donald Gennaro, l'avocat dont le sort du projet dépend de l'approbation des autres experts, demande : "Ils n'ont pas de conducteur?" John Hammond, le milliardaire excentrique et créateur du parc à thème ambitieux, répond : "Absolument pas. Ils sont entièrement électriques et se déplacent dans le parc sur des rails. Ils ne polluent pas du tout et sont respectueux de l'environnement. Nous n'avons pas lésiné sur les dépenses."

Malgré cela, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. Hammond n'a pas ménagé ses dépenses, à l'exception des salaires de ses employés, notamment celui de Dennis Nedry. Il a fini par payer le prix fort. De même, l'un des explorateurs a été détruit après être tombé d'une falaise, happé par les mâchoires d'un Tyrannosaurus Rex. Mais revenons au début. Comment le Ford Explorer de 'Jurassic Park' a-t-il été créé ?

En avance sur son temps : électrique, sans conducteur et avec écrans

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

John Bell et William James Teegarden ont été les deux principaux responsables de la direction artistique de "Jurassic Park". Bell était chargé de concevoir l'environnement entourant le parc à thème, où les attractions étaient des dinosaures ramenés à la vie grâce à la manipulation génétique. Au début de sa carrière en tant que designer automobile, Bell a particulièrement apprécié donner vie aux Ford Explorers de "Jurassic Park".

Dans une interview accordée au site de fans Jurassicoutpost, Bell a déclaré que s'il devait choisir une pièce qu'il a conçue tout au long de sa carrière, son préféré serait le SUV de "Jurassic Park" : le Ford Explorer. Il a souligné que les VUS n'étaient même pas populaires à l'époque, mais il était fier du fait que la voiture la plus célèbre du parc des dinosaures était en avance technologiquement de plus de 20 ans.

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Tout d'abord, la version cinématographique était davantage axée sur le confort des passagers que sur ses capacités tout-terrain, avec des sièges en cuir et des inserts en bois. De plus, elle était équipée de systèmes de pointe de l'époque, tels que des écrans tactiles avec un lecteur CD interactif, offrant des informations sur chaque spécimen présent lors de la visite. De plus, ces modèles étaient autonomes et fonctionnaient entièrement à l'électricité, représentant ainsi le futur et le présent de l'industrie automobile telle qu'elle évolue aujourd'hui.

Conception du Jurassic Park Ford Explorer

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Tous les éléments esthétiques de "Jurassic Park" ont été créés par John Bell avec son crayon et sa créativité, à l'exception du célèbre logo du parc. Ce dernier a été réalisé par Sandy Collora, en s'inspirant des dessins utilisés pour la couverture du roman du même nom de Michael Crichton, publié en 1990, trois ans avant la sortie du film. Ces dessins ont été inspirés par le fossile de Tyrannosaurus Rex exposé au Musée d'Histoire Naturelle de New York.

Le logo a servi d'inspiration à Bell pour donner vie, entre autres, au Centre des visiteurs, l'entrée mythique avec une gigantesque porte en bois marquant le début de la visite, ainsi qu'aux véhicules du parc, tels que les voitures de visite et d'entretien, ainsi que l'hélicoptère d'InGen. Le design dont Bell est si fier est désormais une icône et l'un des véhicules de cinéma les plus mémorables pour le public.

Curieusement, l'Explorer n'était pas la voiture principale dans le roman original. Dans l'œuvre de Crichton, il s'agissait de modèles Toyota Land Cruiser. Cependant, Ford a investi davantage pour augmenter les ventes de leur tout nouveau SUV, ce qui a conduit Universal Pictures à opter pour l'Explorer.

Ainsi, Bell s'est inspiré de la première génération du Ford Explorer pour concevoir les véhicules qui ont joué un rôle essentiel dans l'attraction principale de "Jurassic Park" : l'observation des dinosaures recréés avec perfection dans leur habitat naturel. En tant que co-directeur artistique, il a remplacé le toit standard du modèle de 1993 par un nouveau toit en plexiglas, améliorant ainsi l'expérience des visiteurs.

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

En outre, des protections de pare-chocs ont été ajoutées à l'avant et à l'arrière de la voiture, accompagnées de deux phares ronds, d'une optique ronde près du pare-brise et de trois phares rectangulaires sur le toit. S'inspirant des véhicules de safari, Bell a réalisé une peinture complète avec une base verte qui se dégrade en jaune, agrémentée de détails marron ressemblant à des écailles de dinosaure.

Pour compléter son allure légendaire, les lettres du logo étaient présentes dans une typographie mythique, affichant clairement "Jurassic Park", ainsi que le logo lui-même en grande taille sur le capot et sur la plaque d'immatriculation arrière à côté du numéro d'unité. Deux antennes étaient placées dans les rétroviseurs extérieurs pour transmettre le signal vidéo des multiples caméras internes et externes, ainsi que pour indiquer la position du véhicule pendant le trajet.

L'illusion : de la voiture électrique autonome à la voiture télécommandée

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Le design emblématique du Ford Explorer jurassique était enfin prêt à devenir à la fois "autonome et électrique". La personne chargée de réaliser cette prouesse était Michael Lantieri, qui, en plus de superviser les effets spéciaux des dinosaures dans le film, était également responsable des effets physiques réalisés lors des prises de vue en extérieur.

Conformément au scénario, les explorateurs roulaient sur des rails, rappelant le style classique d'un parc d'attractions. C'est ainsi qu'ils étaient à la fois autonomes et électriques, il ne faut pas oublier que nous parlons de 1993. Pour simuler cela, Lantieri a installé plusieurs kilomètres de rails sur les plateaux de tournage extérieurs, situés sur l'île de Kauai (Hawaii).

Bien sûr, tout cela n'était que des accessoires, car à l'intérieur du Ford Explorer, Lantieri avait intégré un système de "conduite à l'aveugle" qui complétait l'illusion selon laquelle ils se déplaçaient sur les rails. C'était un peu comme le cirque aux puces de John Hammond.

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

"Dans le livre intitulé 'How Jurassic Park was made' signé par Don Shay et Jody Duncan, Lantieri explique que nous avons préparé la voiture de manière à pouvoir la conduire à distance en utilisant une télécommande pour contrôler le volant, l'accélérateur et les freins. Un opérateur serait allongé dans le coffre avec une télécommande et un moniteur caché, nous permettant ainsi de conduire la voiture. En réalité, les Ford Explorer hautement technologiques du parc à thème Hammond étaient en fait d'immenses voitures télécommandées et non des véhicules électriques autonomes. C'est là toute la magie du cinéma..."

Moments mémorables dans le Ford Explorer

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Les voitures de tourisme jouent un rôle central dans de nombreuses scènes de 'Jurassic Park'. La plus célèbre et emblématique de ces scènes est celle de l'attaque du T-Rex, après que les personnages aient accidentellement désactivé la clôture pendant leur concert. Les deux explorateurs se sont arrêtés juste devant la zone où se trouvait le gigantesque lézard, qui est sorti à la recherche de nourriture. Heureusement, les deux petits-enfants de Hammond étaient à l'intérieur du véhicule et ont échappé aux mâchoires du carnivore grâce à la protection offerte par le SUV et à l'aide du paléontologue Allan Grant (Sam Neil), qui les a finalement sauvés en deux étapes.

La scène est mémorable avec les deux verres d'eau qui vibrent au son des pas du T-Rex, la lampe torche, l'œil du T-Rex qui jette un coup d'œil par la fenêtre latérale, l'avocat qui s'enfuit et se réfugie dans la salle de bain, l'Explorateur qui tombe d'un arbre pendant la poursuite de Grant et Tim... Toute la séquence mettant en scène les voitures regorge de moments inoubliables.

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

Cependant, d'autres personnes étaient présentes avant que le chaos ne se déclenche dans 'Jurassic Park'. Les visiteurs des Explorateurs ont parcouru l'ensemble de la visite, s'arrêtant à l'enclos du Dilophosaurus et même devant le Tyrannosaurus lui-même. À l'intérieur, des dialogues mémorables ont eu lieu entre les protagonistes, tels que le mathématicien et comédien Ian Malcom (interprété par Jeff Goldblum), qui explique la théorie du chaos et se moque de John Hammond en lui demandant : "Pensez-vous que nous finirons par voir des dinosaures dans votre parc ?".

Un autre dialogue reste également gravé dans notre mémoire. Malcom regarde le panneau d'affichage du T-Rex et récite : "Dieu crée les dinosaures. Dieu détruit les dinosaures. Dieu crée l'homme. L'homme détruit Dieu. L'homme crée les dinosaures." La paléontologue Ellie Sattler (interprétée par Laura Dern) lui répond alors : "Les dinosaures mangent l'homme. La femme hérite de la Terre."

Le parfait écuyer et autres voitures du Jurassique

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

John Bell était responsable de la conception d'autres véhicules pour "Jurassic Park", notamment le Jeep Wrangler Sahara de 1992, qui était utilisé comme véhicule d'entretien. Contrairement aux Ford Explorers, ces Jeeps n'ont subi que des modifications esthétiques. Ils étaient peints en gris-beige avec des accents rouges et portaient le logo du parc, ainsi que le numéro de l'unité sur le capot ou les roues pour correspondre au design extérieur. De plus, ils étaient équipés de trois phares supplémentaires sur le pare-brise.

Bien que l'Explorer soit indéniablement la voiture emblématique de "Jurassic Park", les Wranglers ont également joué un rôle clé : ils ont été utilisés par les personnages principaux pour leur première entrée dans le parc, ont été les héros d'une poursuite effrénée avec le T-Rex et ont permis une évasion de l'île grâce à leur capacité tout-terrain en version décapotable. De plus, le méchant du film s'est emparé d'un de ces Wranglers pour s'échapper avec les embryons de dinosaures volés, mais il n'a pas réussi : il a été dévoré par un Dilophosaurus alors qu'il était à l'intérieur du véhicule.

Bell a également travaillé sur le deuxième volet de la saga, "Jurassic Park : The Lost World". Dans ce film, moins d'efforts ont été nécessaires en termes de conception de véhicules, car l'île où se déroule l'histoire est pratiquement vierge. Cependant, Bell a imaginé deux véhicules pour ce film : un camping-car utilisé comme laboratoire mobile et un impressionnant camion tout-terrain, tous deux appartenant à la société fictive InGen, fondée par Hammond.

Laboratoire Mobile Camping-car Monde Perdu
Croquis de John Bell de la tempête Fleetwood Southwind pour Jurassic Park: The Lost World.

La première caravane était un énorme modèle Fleetwood Southwind Storm de 1996, qui devait rester aussi discrète que possible en raison de la nature de la mission. Par conséquent, sa carrosserie a été peinte dans un style camouflage avec des tons verts et marron. Étant un laboratoire mobile, Bell a ajouté une passerelle d'observation sur le toit, plusieurs échelles, des antennes paraboliques pour transmettre et recevoir des informations, des protections supplémentaires sur les pare-chocs avant et arrière, ainsi qu'un ensemble complet de feux sur le toit. Cette conception était très similaire à celle de l'explorateur du premier film.

L'autre conception à laquelle il a contribué pour la suite était basée sur un Mercedes-Benz Unimog U 1300. Ce modèle comprenait également les protections habituelles caractéristiques du travail de Bell, ainsi qu'une cage élévatrice à ciseaux intégrée dans sa boîte.

25 ans de Jurassic Park : les secrets du Ford Explorer

La magie des voitures présentes dans le premier film de 'Jurassic Park' a perdu de son éclat au fil des suites ultérieures, aucune d'entre elles n'ayant réussi à atteindre le niveau du premier opus. Même si la nouvelle trilogie a tenté de retrouver cette essence avec le début de 'Jurassic World', ni le scénario ni la recréation de l'environnement, y compris les voitures, n'ont pu y parvenir. En fait, le véhicule personnalisé le plus remarquable qui apparaît dans ce premier nouveau film est la Jeep Wrangler du film de Spielberg, mise en valeur à travers des lunettes de vision nocturne.

a(2)

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,