-20% sur l'ensemble du catalogue aujourd'hui

Frais de livraison offert à partir de 18€ d'achat !


Fin des Porsche Boxster et Cayman : dernières ventes en Europe

porsche jaune sur circuit-min

L'ère des voitures de sport à essence est révolue. Porsche a déjà fixé une date pour la fin des 718 Boxster et Cayman.

C'est une chose qui se sait depuis plusieurs mois : les futurs Porsche Boxster et Porsche Cayman seront des modèles exclusivement électriques. Les deux voitures de sport à essence les plus abordables de la marque cesseront d'être vendues cet été, du moins en Europe. De l'autre côté de l'Atlantique et dans le reste du monde, elles resteront disponibles jusqu'à la fin de l'année 2025, date à laquelle leur production cessera.

PORTE CLES EN CUIR POUR PORSCHE

La Porsche Boxster et son frère coupé, le Cayman, ont une longue histoire. Début 1996, Porsche traverse une période difficile. La 911, seul modèle du catalogue, n'était plus en mesure de remplir les caisses de la marque, et les tentatives de diversification des décennies précédentes n'avaient pas eu le succès commercial compris.

Porsche 718 Cayman et Boxster : mise à niveau ou fin

Heureusement, le nouveau modèle lancé en 1996 connaît un succès immédiat. Son nom : Boxster, contraction de « Boxer », nom donné à l'architecture de son moteur à cylindre plat, et roadster. Le succès de ce premier modèle a permis de financer la création de la poule aux œufs d'or de la marque, à savoir la Porsche Cayenne, tout en maintenant l'éternelle 911.

Le succès du Boxster n'a fait que croître au fil des années, avec plus de 357 000 unités vendues au cours de ses quatre générations. Lorsque la dernière génération a été lancée en 2016, elle suivrait la nomenclature numérique des modèles Porsche, prenant le nom de 718, les Boxster et Cayman précisant simplement le type de carrosserie.

Présentée en 2005, la Cayman a grandement contribué au succès du duo, grâce à son positionnement plus accessible régulièrement à la 911.

1366_2000 - 2024-06-14T100049.287-min

Fin imminente pour les Porsche Boxster et Cayman

Le duo actuel comprend des moteurs six cylindres opposés de 4,0 litres et des moteurs quatre cylindres opposés de 2,0 litres et 2,5 litres, avec une puissance allant de 300 ch à 420 ch dans la version GTS de 4,0 litres . Pas mal pour une « petite Porsche » de seulement 1 400 kg. Malheureusement, ces modèles arrivent au bout de leur chemin, assaillis par les lois restrictives de l'Union européenne.

Les Porsche Boxster et Cayman actuellement ne disposeront pas du système de freinage d'urgence automatique (AEB) obligatoire dans toutes les voitures nouvellement immatriculées à partir du 7 juillet 2024. En d'autres termes, si vous voulez un nouveau Boxster ou Cayman, c c'est le moment. Plus tard, il ne sera plus possible de les immatriculer.

1366_2000 - 2024-06-14T100059.300-min

La réglementation GSR2 : vers des voitures plus sûres et plus chères

L'UE met progressivement en œuvre une nouvelle réglementation sur les normes de sécurité pour les voitures neuves. Continuez sous le nom de GSR2, cette réglementation rendra nos voitures plus sûres, pour nous et pour les autres, mais aussi un peu plus chères.

C'est aussi la raison pour laquelle plusieurs modèles emblématiques, grands volumes ou de niche, disparaissent des catalogues de leurs constructeurs. De la Fiat 500 à la Toyota GR 86, en passant par le Porsche Macan à essence, remplacé par un Macan électrique, les Boxster et Cayman ne seront plus vendus en Europe.

Lorsque la réglementation GSR2 est entrée en vigueur en 2022, elle a donné deux ans aux constructeurs pour adapter à la réglementation les modèles déjà commercialisés avant cette date, comme les Boxster et Cayman. Les nouveaux modèles lancés devaient déjà inclure une série d'équipements de sécurité obligatoires, tels que l'assistant de vitesse intelligent (ISA) ou le freinage d'urgence automatique (AEB).

1366_2000 - 2024-06-14T100107.815-min

Toutefois, à compter du 7 juillet 2024, il ne sera plus possible d'immatriculer une voiture neuve dépourvue de ces équipements obligatoires. Et le duo Boxster et Cayman manque du freinage AEB.

Pour les conserver dans sa gamme, Porsche devrait équiper ces modèles du système AEB, un investissement que Porsche n'était pas disposé à faire sur le 718 biplace, pas plus qu'il ne l'a fait avec le Macan à essence.

 

 

En dehors de notre continent, les Porsche 718 Cayman et Boxster continueront d'être vendus jusqu'en 2025, date à laquelle les modèles cesseront d'être fabriqués. C'est du moins ce qu'affirme l'utilisateur de Twitter Zerin Dube, publiant une note interne de Porsche à l'intention des concessionnaires pointant vers l'automne 2025 pour l'arrêt de la production.

Cela a du sens, étant donné qu'en dehors des États-Unis, d'autres marchés réclament également que l'AEB soit obligatoire, comme l'Australie à partir de 2025. De plus, il le sera également aux États-Unis à à partir de 2029. Mais cela n'a pas de sens de maintenir la production aussi longtemps, ne serait-ce que pour le marché américain. La marque aura besoin de la chaîne d'assemblage pour la version électrique du Boxster, prévue pour 2026.

Quiconque souhaite une nouvelle Porsche 718 Cayman ou 718 Boxster a moins d'un mois pour s'en acheter une. Ensuite, il sera trop tard.

PORSCHE

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

J'ai déjà un compte,