-20% sur l'ensemble du catalogue aujourd'hui

Frais de livraison offert à partir de 18€ d'achat !


Prise en main du Toyota C-HR 2024 : Un SUV compact hybride rechargeable

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-9

Introduction : Le retour d'un best-seller

Le Toyota C-HR 2024, deuxième itération d'un des best-sellers de Toyota, marque une étape importante en devenant hybride rechargeable (PHEV). Doté d'une motorisation plus puissante, ce SUV compact ambitionne de reprendre sa place sur le marché concurrentiel. Dans cet article, nous vous présentons nos premières impressions lors de notre prise en main (malheureusement trop courte).

Présentation : Une reconquête nécessaire

Avec plus de 700 000 ventes depuis son lancement en 2016, le Toyota C-HR est l'un des grands succès de la marque. Positionné entre le SUV urbain Yaris Cross et le familial RAV 4, il vise à combiner praticité, dynamisme et style. Cependant, au fil des années, le C-HR a perdu de sa notoriété et sa silhouette distinctive est désormais bien connue. Il affiche une part de marché de seulement 0,7 %, dans un segment ultracompétitif comprenant des rivaux tels que Kia Niro, Hyundai Kona, Volkswagen T-Roc et Peugeot 3008.

Pour inverser cette tendance, Toyota présente la nouvelle mouture du C-HR, directement inspirée du show-car C-HR Prologue. Le constructeur entend séduire un large public, sachant que 59 % des propriétaires de C-HR sont de nouveaux clients. Dans cette période de transition vers l'électrique, Toyota propose une solution hybride rechargeable qu'il considère comme le meilleur des deux mondes.

 

TOYOTA

Une motorisation hybride rechargeable prometteuse

En théorie, la motorisation hybride rechargeable du C-HR semble parfaite, avec une combinaison de propulsion électrique en ville et de moteur thermique pour les longs trajets, évitant ainsi les tracas liés aux bornes de recharge lors des voyages. Cependant, dans la pratique, la réalité est souvent plus complexe, comme en témoignent nos tests réguliers. Cependant, il faut noter un élément unique sur ce segment : une batterie de 13,8 kWh offrant une autonomie électrique de 67 km. De plus, le véhicule peut passer en mode tout électrique automatiquement en fonction de la géolocalisation, notamment dans les zones à faibles émissions. Nous reviendrons sur ce point plus tard.

Deux séries de lancement et une dotation complète

Le C-HR PHEV sera disponible en deux séries de lancement : "Première Edition" avec les finitions Collection et GR Sport. La première se distingue par sa peinture bi-ton Jaune Sulfure et noir contrasté, des sièges en cuir avec surpiqûres jaunes, un affichage tête haute, un toit panoramique et un système audio JBL. La seconde série, celle que nous avons testée, arbore les éléments caractéristiques de la série GR, notamment un motif G-mesh pour la calandre, des jantes alliage 20 pouces inédites, des écussons sur la carrosserie et des sièges semi-baquet à l'avant, le tout dans une peinture bi-ton Gris argent et noir.

 

Cependant, une déception : tous les modèles d'essai étaient recouverts d'un camouflage, ce qui ne nous a pas permis de mettre en lumière toutes les subtilités de la carrosserie, malgré son exposition préalable en statique. Le véhicule est déjà largement connu sur internet depuis juin, rendant ce choix étonnant.

En ce qui concerne l'équipement de série, les deux finitions intègrent non seulement les équipements de sécurité classiques, mais aussi des fonctionnalités telles que la conduite semi-autonome de niveau 2, un freinage prédictif, une instrumentation de bord numérique de 12 pouces et la dernière version du système multimédia MM21 dans un écran tactile de 12,3 pouces. Les versions hybrides HEV seront lancées en novembre 2023, tandis que la version PHEV de notre test sera disponible en février 2024. Les prix ne sont pas encore annoncés, mais Toyota prévoit de vendre 150 000 exemplaires en Europe sur une année complète, dont 18 000 unités en France.

Design d'un show-car

Pour atteindre ces objectifs ambitieux, Toyota mise sur une conception entièrement européenne, adaptée aux goûts du marché local. Le design du C-HR joue un rôle crucial, avec ses lignes tranchantes et une face avant imposante et agressive. Les phares à LEDs en forme de C encadrent une calandre au style "nez de requin" au-dessus d'une grande entrée d'air. À l'arrière, conforme à l'esthétique des SUV coupés, le véhicule présente une silhouette compacte, accentuée par la peinture bi-ton qui couvre l'ensemble de la partie arrière, y compris les montants C, le hayon et les ailes. Cette caractéristique rappelle le concept de la "coupe franche" de Peugeot.

Design extérieur : Une silhouette dynamique

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-8

Réduction des porte-à-faux et positionnement des roues

Dans cette nouvelle génération du Toyota C-HR, les porte-à-faux ont été réduits, et les roues de 20 pouces sont positionées aux quatre coins de la plate-forme TNGA. La silhouette du véhicule conserve une apparence dynamique, même à l'arrêt.

 

Signature lumineuse distinctive

À l'arrière, le Toyota C-HR se démarque également par sa signature lumineuse. Un bandeau lumineux court sur le hayon, et le logo "Toyota C-HR" s'illumine lors de l'ouverture et de la fermeture du véhicule. Cependant, conformément à la réglementation, ce logo ne reste pas allumé pendant que la voiture est en mouvement.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Details_003

Dimensions et aérodynamisme

Cette nouvelle génération du C-HR mesure 4,36 mètres de long, soit 3 centimètres de moins que son prédécesseur. En revanche, il est plus large de 3 centimètres, mesurant ainsi 1,83 mètre en largeur, renforçant ainsi son apparence musclée. L'empattement reste inchangé, avec 2,64 mètres entre les roues.

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-4

Le profil du véhicule se caractérise par des flancs sculptés et des plis de carrosserie. Les portières présentent des poignées affleurantes, une première dans l'histoire de Toyota. Ces poignées, désormais alignées à l'avant pour faciliter l'accès aux enfants, ne sont plus intégrées aux montants arrière.

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-5

Un soin particulier a été apporté à l'aérodynamique du véhicule, avec un becquet en deux parties et un profil de bouclier avant conçu pour améliorer la circulation de l'air. Le coefficient de traînée (Cx) atteint 0,31, ce qui en fait la meilleure donnée du segment selon Toyota.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Details_008

Matériaux respectueux de l'environnement

En ce qui concerne les pare-chocs, ils sont fabriqués à partir d'un nouveau matériau en résine pré-colorée. Ce choix a permis de réduire les émissions de CO2 de 366 tonnes, soulignant l'engagement environnemental de Toyota.

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-21

Habitacle : Style et confort

Rétrovision améliorée malgré des surfaces vitrées réduites

Malgré les améliorations apportées, le sentiment de confinement à l'arrière reste perceptible en raison des surfaces vitrées relativement réduites. Cependant, les fenêtres arrière ont été étudiées pour faciliter la rétrovision lors des manœuvres. De plus, un rétroviseur numérique compense l'étroitesse de la lunette arrière.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Details_013

Volume de coffre et toit panoramique

Toyota n'a pas encore communiqué le volume de coffre, mais il est prévu que la version hybride 1.8 offre légèrement plus de chargement que le modèle actuel, dépassant les 377 litres. La capacité de la version hybride rechargeable devrait être similaire à celle du modèle actuel 2.0, soit environ 358 litres. De plus, un toit panoramique en verre athermique optionnel, traité contre le rayonnement UV et les déperditions de chaleur, est disponible pour éclairer l'habitacle.

 

Intérieur : Design, technologie et ergonomie

Qualité perçue et design intérieur

Une fois à l'intérieur du véhicule, on remarque les progrès réalisés en termes de design et de qualité perçue. Les parties hautes présentent davantage de plastiques moussés, bien que les parties inférieures restent plus rigides. Les assemblages sont qualitatifs, bien que l'intérieur ne soit pas classé comme premium. Le design intérieur oscille entre originalité et charge visuelle, avec un motif en forme d'aile courbée qui enlace le conducteur et le passager.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Details_012

Ergonomie de la console centrale

Cependant, la console centrale et la dalle tactile adoptent une approche plus sobre et verticale. De nombreux boutons sont présents, offrant un accès direct aux commandes, notamment celles du chauffage. Toutefois, la profusion de boutons, avec un total de 36 touches d'accès direct dans l'habitacle (dont 19 sur le volant), peut sembler excessive.

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-22

Système multimédia et navigation

Le système multimédia du Toyota C-HR présente des améliorations significatives en termes de fluidité et d'ergonomie par rapport à la version précédente. Le système reprend les dernières mises à jour de la Prius et du Rav 4 GR Sport. Bien qu'il manque une page d'accueil personnalisable sous forme d'icônes ou de widgets, il reste réactif.

Une particularité de la navigation mérite d'être soulignée : elle est directement liée au groupe motopropulseur. Par géolocalisation, elle permet de forcer le mode électrique exclusif si l'autonomie de la batterie le permet, ce qui s'avère utile dans certaines circonstances. Cependant, un essai plus approfondi sera nécessaire pour évaluer pleinement ce système.

 

Toyota-C-HR_essai_David-Lefevre-1

Bien que quelques critiques subsistent en matière d'ergonomie et de design intérieur, les progrès notables en technologie et en confort sont indéniables dans cette nouvelle génération du Toyota C-HR.

Prise en main du Toyota C-HR 2024 : Performance au volant

Freinage prédictif

Une agréable surprise concerne le système de freinage prédictif du Toyota C-HR. Bien que des tests plus approfondis soient nécessaires, lors de notre boucle d'essai, le C-HR a démontré sa capacité à réduire automatiquement sa vitesse en réaction à des obstacles, comme en sortie de virage, de manière fluide et sans que le conducteur ait besoin d'appuyer brusquement sur la pédale de frein.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Dynamics_013

Motorisation puissante

Sous le capot, le Toyota C-HR PHEV partage la même chaîne de traction que la Toyota Prius, avec un moteur 4-cylindres M20A-FXS de la gamme Dynamic Force, générant 152 chevaux et un couple de 190 Nm. Ce moteur fonctionne selon le cycle Atkinson, privilégiant l'efficacité plutôt que la performance. Il est associé à une machine électrique de 163 chevaux et un couple de 208 Nm. Cette combinaison offre une puissance totale de 223 chevaux, transmise aux roues avant grâce à la transmission e-CVT à train planétaire. Les montées en régime sont linéaires, mais l'effet "scooter à variateur" est considérablement atténué. En mode sport, le véhicule offre une accélération vive.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Dynamics_035

Plateforme TNGA-C 2.0 et tenue de route

La plateforme TNGA-C 2.0 offre de nouvelles opportunités pour le châssis du C-HR. La batterie a été déplacée sous les sièges pour abaisser le centre de gravité, ce qui a permis de réduire le poids tout en renforçant la rigidité de la structure. Les lois d'amortissement ont également été revisitées, avec un accent particulier sur les fréquences pour atténuer les mouvements de caisse en appui.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Dynamics_005

La direction précise offre une bonne remontée d'informations du train avant, et l'essieu arrière multibras confère une agilité marquée à l'arrière du véhicule. Bien que nous n'ayons pas poussé le C-HR dans ses retranchements, les premières impressions sont positives, avec un équilibre satisfaisant entre agilité et confort. La transition entre les modes électrique et thermique s'effectue en douceur, avec peu de bruit, tant que le conducteur adopte une conduite légère.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Dynamics_017

Autonomie exceptionnelle

Le C-HR se distingue par l'adoption d'une batterie Panasonic d'une capacité brute de 13,6 kWh, offrant une capacité nette d'environ 11 kWh. Deux chargeurs embarqués permettent une puissance de recharge de 6,6 kW en courant alternatif, nécessitant environ 2h30 pour une charge complète.

Pendant notre essai, sans privilégier une conduite éco, le C-HR a parcouru 65 km en tout électrique, avec une consommation moyenne de 16,5 kWh/100 km, couvrant une variété de terrains, y compris des zones urbaines, des routes de campagne et une voie rapide jusqu'à 90 km/h. Une fois la batterie déchargée, la consommation a augmenté pour atteindre 4,8 l/100 km. Malheureusement, nous n'avons pas pu rouler suffisamment longtemps pour atteindre une décharge totale de la batterie. Cependant, l'autonomie tout électrique par rapport à la capacité de la batterie semble sans équivalent sur le segment actuel.

 

2023_TME_C-HR_MtE_Dynamics_039

Conclusion : Une prise en main prometteuse

Pour l'instant, les tarifs ne sont pas disponibles. Toutefois, le Toyota C-HR 2024 se positionne avec une offre diversifiée, comprenant des modèles HEV avec un moteur 1.8 L de 140 ch et un moteur 2.0 L de 198 ch, ce dernier étant pour la première fois disponible avec une transmission intégrale non permanente AWD-i. D'autre part, une motorisation hybride rechargeable PHEV de 223 ch offre jusqu'à 70 km d'autonomie WLTP en tout électrique, ce qui en fait le seul SUV de sa taille à proposer une telle puissance avec une aussi grande autonomie électrique. L'éventuelle influence de cette originalité sur le prix reste à déterminer.

La concurrence, principalement incarnée par le Kia Niro PHEV et le Peugeot 3008 Plug-in Hybrid 180, devra faire face à cette nouvelle proposition de Toyota, qui associe un design audacieux à des performances et une autonomie exceptionnelles.

a(2)

Partager sur les réseaux sociaux

Commentaires (1)

Vince59136

Ouverture des portes : un pouce bloqué, un poignet à tordre ... l'horreur !
Pour le reste une jolie voiture

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,