-20% sur l'ensemble du catalogue aujourd'hui

Frais de livraison offert à partir de 18€ d'achat !


Barème du bonus écologique 2024 : Qui seront les gagnants et les perdants ?

MG4-076-scaled

Évolution des règles du bonus

Les règles du bonus écologique sont sur le point d'évoluer à nouveau en 2024, tant en ce qui concerne les conditions d'attribution que les montants accordés. Cela signifie qu'il y aura des gagnants et des perdants parmi ceux qui envisagent l'achat d'un véhicule électrique. La question se pose donc : faut-il acheter avant la fin de 2023 ou attendre 2024 pour bénéficier des meilleures conditions ?

Le Bonus pour les Gagnants

Bonne nouvelle pour certains : le gouvernement a confirmé son intention d'augmenter les aides pour les ménages modestes et la classe moyenne. En 2023, une augmentation avait déjà eu lieu, mais en 2024, les montants pourraient être encore revus à la hausse. Actuellement, ceux dont le revenu fiscal de référence par part est inférieur à 14.090 € reçoivent un bonus écologique de 7.000 €, tandis que les autres reçoivent 5.000 €. Il est probable que cette distinction reste, peut-être adaptée à l'inflation, avec un montant augmenté pour la première moitié, estimé à environ 8.000 €.

 

01

Les Perdants

Malheureusement, il y aura aussi des perdants, touchant à la fois le barème des aides et les conditions d'éligibilité. Le gouvernement prévoit une différenciation et une dégressivité du barème du bonus écologique en fonction des revenus des ménages. Ainsi, les ménages au revenu fiscal de référence dépassant 14.090 € (les 50 % des ménages les plus aisés) recevront probablement moins d'aides, bien que les chiffres exacts ne soient pas encore précisés.

De plus, le gouvernement va introduire un nouveau score environnemental en 2024, impactant l'octroi du bonus écologique. Les véhicules ne répondant pas à un score minimal défini seront privés du bonus. Il est donc recommandé d'acheter les modèles potentiellement touchés avant le 15 décembre 2023 pour garantir la réception du bonus, les livraisons devant être effectuées avant le 15 mars 2024.

Le défi réside dans le fait que la liste des modèles exclus du bonus écologique n'est pas encore connue et le sera seulement le 15 décembre. Les constructeurs devront soumettre un dossier complet sur leurs véhicules électriques à partir d'octobre, qui sera ensuite évalué par l'Ademe. L'éco-score vise à éliminer les modèles à production excessivement polluante, favorisant ainsi le made in Europe et pénalisant le made in China. Il est important de noter que certains modèles assemblés en Chine pourraient sauvegarder leur bonus en prouvant l'utilisation d'une énergie propre dans leurs usines. Toutefois, des modèles tels que la Dacia Spring et les véhicules de MG sont déjà susceptibles de perdre le bonus.

Impact sur les Véhicules Électriques

Ces changements auront un impact significatif sur le marché des véhicules électriques. Les incitations financières, telles que le bonus écologique, influencent souvent la décision d'achat d'un véhicule électrique. Le moteur électrique, alimenté par des batteries au lithium-ion, est la motorisation clé de ces voitures électriques tout-électrique. Recharger ces véhicules nécessite une attention particulière pour optimiser l'utilisation des kWh, afin de réduire à la fois les coûts et l'empreinte carbone. Les trajets quotidiens et les immatriculations seront également affectés par ces changements, influençant la popularité des motorisations électriques parmi les consommateurs.

Enjeux Environnementaux

L'un des principaux objectifs de cette réforme est de réduire les émissions de polluants en favorisant les véhicules électriques à zéro-émission. Le choix du lithium dans les batteries est stratégique car il est crucial pour améliorer la performance des voitures électriques tout-électrique. Cependant, il est important de noter que l'extraction et le traitement du lithium peuvent également présenter des défis environnementaux, soulignant la nécessité d'une gestion durable de cette ressource.

 

Implications pour les Constructeurs Automobiles

Pour les constructeurs automobiles, ces modifications imposent une adaptation rapide de leur stratégie. Ils doivent réagir aux nouvelles règles du jeu, en ajustant leurs modèles et leurs stratégies de production pour répondre aux exigences de l'éco-score et garantir l'attribution du bonus écologique. Cela nécessitera des investissements dans des motorisations plus respectueuses de l'environnement, dans la recherche sur les batteries au lithium plus performantes, et dans des processus de production plus durables pour les véhicules électriques tout-électrique. L'enjeu est également de maintenir leur compétitivité tout en contribuant activement à la transition vers des solutions de mobilité plus écologiques.

Autres considérations

Dans le contexte du secteur automobile, il est crucial de prendre en compte les modèles de véhicules actuellement disponibles sur le marché. Les modèles de voitures rechargeables, y compris ceux avec prolongateur d'autonomie, offrent une solution aux utilisateurs préoccupés par l'autonomie des véhicules électriques. Ces modèles automobiles rechargeables combinent la technologie électrique avec un moteur à combustion, minimisant ainsi les émissions de CO2 et permettant une autonomie étendue.

Par ailleurs, la prime à la conversion peut également influencer la décision d'achat, incitant les consommateurs à opter pour des modèles de véhicules plus respectueux de l'environnement. L'objectif est de réduire l'impact polluant du parc automobile en favorisant l'adoption de véhicules électriques et rechargeables. Il est impératif pour le secteur automobile de continuer à innover et à diversifier les modèles de véhicules afin de répondre aux besoins variés des consommateurs tout en contribuant à la lutte contre le changement climatique.

Le Rôle des Véhicules Thermiques

Dans cette transition, les véhicules thermiques ont également un rôle crucial à jouer. Bien que moins respectueux de l'environnement que les véhicules électriques, ils demeurent encore largement présents sur nos routes. Le défi est de rendre ces véhicules thermiques moins polluants en intégrant des technologies plus propres et en repensant leur utilisation, notamment sur les autoroutes où les émissions de CO2 sont souvent plus élevées.

 

L'Expansion du Réseau Électrique

Pour accompagner cette transition vers les voitures électriques, l'expansion du réseau électrique est primordiale. Cela inclut le déploiement de bornes de recharge accessibles et rapides le long des axes routiers, mais également dans les zones urbaines et résidentielles. Un type de véhicule largement adopté, comme les voitures électriques, nécessite un réseau de recharge robuste et bien réparti pour assurer une adoption continue et fluide.

L'essor des Véhicules Propres et Rechargeables

L'essor des véhicules propres, également appelés véhicules verts ou voitures écologiques, est au cœur de cette transformation. Parmi ces véhicules, les voitures électriques occupent une place centrale. Qu'elles soient hybrides, hybrides rechargeables, ou totalement électriques, ces voitures électriques contribuent à réduire les émissions de polluants et les émissions de CO2, favorisant ainsi un avenir plus propre et durable.

Tendances et Perspectives

Dans cette transition vers des solutions plus durables, l'autonomie des voitures électriques est un aspect crucial. Les avancées technologiques visent à améliorer cette autonomie, rendant les voitures entièrement électriques de plus en plus viables pour un usage quotidien. De plus, les incitations à l'achat de véhicules électriques, comme le bonus écologique, contribuent à accélérer l'adoption de ces véhicules respectueux de l'environnement.

Conclusion

En conclusion, l'évolution du bonus écologique en 2024 apporte des changements significatifs dans le paysage de l'achat de véhicules électriques. Les consommateurs devront être attentifs aux nouvelles règles pour optimiser leur choix de véhicule électrique, tenant compte des motorisations, des batteries au lithium, des kWh nécessaires pour les trajets, et des émissions de polluants. De même, les constructeurs automobiles devront adapter leurs offres pour satisfaire à ces nouvelles conditions et promouvoir activement les véhicules électriques tout-électrique tout en minimisant leur empreinte environnementale. Il est également essentiel de considérer le rôle des véhicules thermiques et l'expansion du réseau électrique dans cette transition vers une mobilité plus durable. Les incitations à l'achat de véhicules électriques jouent un rôle majeur dans cette transition vers des solutions de transport plus durables, encourageant l'adoption de véhicules propresrechargeables et respectueux de l'environnement, pour un avenir plus propre et plus vert.

MG

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé Commandez en toute sécurité
Livraison rapide Expédition & Livraison rapide
Service client À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé 14 jours pour changer d'avis

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,